Conserverie et ateliers de transformation locale

Section Title

Proposer une amélioration/correction

Conserverie et ateliers de transformation locale
0 0 Review

Conserverie et ateliers de transformation locale

Description

La conserverie locale permet de valoriser des produits locaux, éventuellement abîmés, diformes mais parfaitement comestibles. Elle permet aussi de développer des emplois locaux, éventuellement pour des personnes en réinsertion. La conserverie locale n’utilise pas les procédés très énergivores de congélation mais plutôt la stérilisation ou la lacto-fermentation. La lacto-fermentation est un principe ancestral de conservation des aliments. 

Ce principe de conservation est un moyen d’assurer une continuité alimentaire toute l’année, notamment lorsque les récoltes sont moins abondantes. Avec les conséquences du réchauffement climatique (cycles de sécheresse et d’inondation), de l’effondrement de la biodiversité, de l’effondrement du taux de matière organique des sols, conserver de manière low-tech les ingrédients permet de se prémunir d’éventuelles famines alimentaires.

La conserverie locale peut viser plusieurs objectifs:

  • emplois locaux et/ou en insertion et/ou via une association
  • éviter d’envoyer des invendus à la poubelle
  • valorisation de la production alimentaire locale pour les consommer à une autre période de l’année
  • Processus artisanal beaucoup moins énergivore que la congélation (souvent industrielle)

 

Enjeux relatifs à la mise en place

  • Expertise/ nombre d’acteurs/ complexité : analyse du potentiel à faire au préalable. Mise en commun du matériel. trouver les moyens de financement. Qui finance et comment on finance: à l'usage, par les impôts locaux, par une contribution annuelle, ou éventuellement un mix des 3.
  • Durée
  • Coût :
  • Equipement :

 

Contributions à la résilience

  • résilience alimentaire : utilisation des invendus, allongement de la période de conservation des aliments)
  • moindre coûts de transport
  • emploi local difficilement délocalisable

 

Points d’attention

 

Exemples inspirants

Exemple 1: atelier de fabrication de pâtes à Mognoac

  • Lieu :  communauté de communes du Magnoac
  • Source(s) :

Description :

La communauté de communes du Magnoac (Hautes-Pyrénées, 3 600 hab.) a financé un atelier de fabrication de pâtes artisanales. Le blé provient de circuits courts, il est issu de semences locales paysannes. Afin de concrétiser le projet, la communauté de communes est devenue sociétaire de la SCIC “L’Odyssée d’Engrain”

 

Exemple 2 : Ungersheim - coopérative alimentaire du Trèfle Rouge

  • Lieu : Ungersheim
  • Source(s) : . 

Description :

En Alsace dans la ville d’Ungersheim (Bas-Rhin, 2 500 hab), la coopérative alimentaire du Trèfle rouge dispose d'une conserverie locale utilisée pour la conservation des légumes d'été qui sont transformés sous forme de sauces et de soupes. Les ventes de ces conserves sont écoulées dans différents  commerces de la ville.

Exemple 3 : pressoir à fruits à Sundgau

  • Lieu : Sundgau (68)
  • Source(s) : https://www.maison-nature-sundgau.org/pressoir/

Description :

La mise en commun d’un pressoir permet de maintenir, de préserver le patrimoine arboricole des particuliers. Bien souvent, la quantité d’arbres fruitiers de chaque citoyen prise séparément est trop faible pour atteindre le seuil critique. La maison de la nature du Sundgau (Haut-Rhin, 62 000 hab.) a mis à disposition un pressoir. Ainsi, les particuliers apportent la production de leurs arbres fruitiers et la maison de la nature organise dans ce cadre des moments festifs de pressage des fruits. Production locale, mise en commun des biens et lien social sont au rendez-vous!

 

Exemple 4 : conserverie locale près de Metz à Augny

  • Lieu : Augny (Grand-Est)
  • Source(s) : https://laconserverielocale.fr/ 

Description :

Le lieu transforme les légumes et fruits qui sont écartés de la production ou de la distribution. Ils sont transformés pour être valorisés : confiture, tartinade, pickles, sirop, chutney..

Le modèle proposé a vocation à être expérimenté pour être essaimé et être ainsi reproductible et autonome partout en France de façon à ce que les conserveries locales deviennent une solution durable de lutte contre le gaspillage alimentaire. Parallèlement, cela permet aux producteurs du territoire de valoriser leurs surplus.

Les productions sont vendues par les producteurs sous leur nom et une partie est vendue par La Conserverie Locale en France et dans quelques villes européennes !

 

Ressources

  • ...

 

Bibliographie

  • La Traverse : « fiches d’action pour la résilience locale » (fichier pdf)
  • https://www.linfodurable.fr/social/les-jardins-du-trefle-rouge-ungersheim-linsertion-travers-le-maraichage-bio-2041

Location

Author Info

Résilience territoriale

Membre depuis 1 an ago
  • contact@resilienceterritoriale.org
Voir le profil

Contact Listings Owner Form

Conserverie et ateliers de transformation locale 0 review

Rédigez votre commentaire

Il n'y a pas encore de commentaires.

Rédigez votre commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Contribuer à la plateforme Résilience territoriale

La plateforme résilience territoriale .org se veut être contributive. Vous souhaitez dores et déjà ajouter une fiche et avoir votre nom en bas de celle-ci ? N’hésitez pas à nous contacter par mail.

Please fill the required fields*